AAJH

Association Angoumoisine de Jeux
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les membres à jour de leur cotisation auront accès au forum privé Inside AAJH Son contenu traite du fonctionnement interne de l'association et permet de consulter le trombinoscope.
Un nouveau forum Partenaires est ouvert à nos sponsors dans la Place Publique, ICI.
Plus d'infos sur le club (horaires et plan d'accès) visibles ICI
Juin 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 reflexion sur la bénédiction des prêtre

Aller en bas 
AuteurMessage
skyller

skyller

Messages : 122
Date d'inscription : 03/03/2010

reflexion sur la bénédiction des prêtre Empty
MessageSujet: reflexion sur la bénédiction des prêtre   reflexion sur la bénédiction des prêtre EmptyDim 09 Mai 2010, 12:06

CE QUI SUIT N EST APS DE MOI MAIS D UN AUTRE FORUM SUR LES JDR

Je vous souhaite une bonne migraine Wink



Citation :

Petit délire lors d’une fin de journée de boulot, j’espère qu’il vous fera rire autant que moi.


Mes très chers amis Inquisiteurs, Interrogateurs et acolytes fans de masturbation mentale suite à une longue conversation avec un camarade sur la foi envers notre Très Saint Empereur, que son nom soit à jamais sanctifié, nous avons abouti à une série que questionnements aux quels nous n’avons pas de réponse appropriée.
Comptant sur votre aide je vais vous les rapporter ici ainsi que les raisonnements ayant mené à ces questions.

Il ne peut être remis en question la capacité des prêtres de notre bien aimé Empereur à bénir de l’eau afin de conjurer les démons. Toutefois il est légitime de se poser la question des quantités d’eau pouvant être bénies.
Un verre ? Une gourde ? Un tonneau ? Ou un lac voir une rivière ?

En partant de l’hypothèse que notre bien aimé prêtre est capable de bénir une rivière.
La rivière est elle bénie de la source à l’embouchure ou alors uniquement dans un certain rayon autour du prêtre ?

Poursuivons sur cette voie en nous montrant humbles et posons l’hypothèse que le prêtre ne peut bénir que dans un certain rayon autour de lui. Que se passera-t-il dans les instants suivant la bénédiction ?
L’eau bénie se mélangera-t-elle avec l’eau non bénie située à proximité ?

Cette fois soyons moins humbles, et notre prêtre peut alors bénir toute la rivière de la source à l’embouchure.
L’eau sortant de la source par la suite est elle bénie ?
Et en regardant l’autre extrémité le fleuve (si c’est une rivière) ou l’océan (si c’est un fleuve), dans le quel se déverse notre cours d’eau, est il béni à son tour ?


Ces questions préliminaires bien que fort intéressantes ne sont qu’une mise en bouche par rapport aux questionnements qui suivent.
Revenons à une échelle de réflexion plus humaine et abordons un aspect un peu plus scientifique.

L’eau que béni notre prêtre n’est jamais une eau parfaitement pure d’un point de vue chimique. Par conséquent nous somme bien obligé de constater qu’un prêtre de notre Bien Aimé Empereur est capable de bénir toute solution aqueuse. Il est aussi une évidence qu’un prêtre ayant véritablement la vraie foi est capable de bénir l’eau par simple contact.

Je m’excuse par avance de cette réflexion qui peut paraitre déplacée mais :
Les latrines d’un temple de notre Bien Aimé Empereur ne sont elle pas, alors, une magnifique réserve de liquide béni ?

Suite à ce questionnement plus que scabreux je vous l’accorde, revenons à quelque chose de plus pragmatique.

Par simple déduction, notre prêtre à la vraie foi en l’Empereur, doit donc posséder un sang béni.
Par conséquent quelle est l’effet d’une telle situation sur des créatures malfaisantes étant attirées par le sang ?
Prenons, pour ne pas les citer, l’exemple des vampires et des démons mineurs aimant le corps à corps ?


A présent laissons notre prêtre retourner à ses prières et interrogeons nous sur les reliques sacrées.
A défaut de disposer d’un prêtre, plonger une relique sacrée dans un liquide permet de le bénir.
Se posent alors les mêmes questions qu’avec le prêtre concernant la quantité d’eau pouvant être bénie en une fois et sur le mélange entre eau bénie et non bénie.
Mais là n’est pas l’objectif des questionnements à venir.

L’existence de ces reliques sacrées pose la question suivante :
Comment ont elle été bénies ?
Par un prêtre ou en étant plongées dans de l’eau précédemment bénie ?

S’il existe des reliques sacrées, il existe, il nous faut le reconnaitre en tant que membres éclairés de Sa Très Sainte Inquisition, des reliques maudites par les Sombres puissances.
Une relique maudite produit-t-elle de l’eau maudite de la même façon qu’une relique sacrée produit de l’eau bénite ?

N’ayant pas actuellement la réponse, il me faut considérer le cas le plus défavorable et donc la réponse affirmative. Il nous faut alors nous poser des questions dont notre survie dépend peut être.
Que se passe-t-il lorsqu’une relique sacré entre en contact avec de l’eau maudite ? Et vice et versa ?

Un élément de réponse se trouve peut être dans les plus anciennes histoires de Terra. L’un de ces histoires parle d’un homme nommé Moïse qui aurait traversé la « Mer de Sang » en écartant les flots devant lui.
Cette histoire étant bien antérieure à l’avènement de notre Très Saint Empereur, le fait qu’elle ait survécu prouve que cet homme était un puissant prêtre de notre Empereur. Par conséquent les reliques qu’il détenait étaient elles aussi d’une puissance inimaginable.
Le nom de « Mer de Sang » fait nécessairement référence à une grande étendue d’eau maudite.
Il nous faut donc supposer qu’une relique sacrée approchée d’un liquide maudit repousse celui-ci.
Toutefois l’ancienneté de cette histoire ne permet pas de faire plus que des suppositions.


Un grand merci à tout ceux qui m’ont lu jusqu’au bout^^
Ce pavé est vraiment infâme mais bon pas le choix^^
J’attend vos réponses donc : à vous la parole.




Citation :
Le prêtre lui même est-il béni ? Si oui, peut on bénir un fleuve ou une rivière on plongeant directement le prêtre dedans ?
Si oui, alors que faire de l'eau et bain des prêtres qui se trouve être bénie ? La conserve-t-on dans des cuves à eau usagées bénies ?
D'ailleurs, souiller de l'eau bénite avec sa crasse, cela est-il autorisé ? Un prêtre n'aurait pas le droit de se laver dans ce cas, à moins que l'eau ne le nettoie avant qu'il ne la touche.



Citation :
nouvelles questions:
un citoyen lambda profondément croyen et muni de la prière adéquate peut il bénir ?
peut on bénir autre chose que de l'eau ou des armes ?
peut il y avoir des chaises bénites ? du sacra bénie ?
quelle est la taille maximum de ce que l'on peur bénir ?
peut on bénir un vessaut ? une cité ruche ?

Revenir en haut Aller en bas
 
reflexion sur la bénédiction des prêtre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reflexion sur liste d'armée HE
» Dicton du jour !!
» Registre des bénédictions nuptiales
» La benediction de Dieu
» Réflexions mathématiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AAJH :: Jeux de Rôle :: Cimetière :: Archives - Vrac à trier :: Autres-
Sauter vers: